FANDOM


Le Leaper (sauteur en français) est un nécromorphe apparue dans Dead Space 1. Il fait partie des nécromorphes récurrents de la série, et est rencontré dans tous les environnements.

IntroductionModifier

Si le Leaper n'a que deux bras pour se déplacer, ceci n'en fait pas le nécromorphe le plus lent. Bien au contraire, il est l'un des plus rapides. Tentez de vous échapper à la course et il vous rattrapera facilement (trop personnel). Aussi, les Leapers sont capables de se déplacer facilement en zéro-gravité et peuvent vous tendre quelques embuscades. En plus d'être rapides, ils sont résistants, surtout s'ils sont sous forme améliorée. La plupart du temps, ils se déplacent seuls ou en petits groupes accompagnés de Lurkers dans les endroits zéro-gravité. Il n'est pas rare de les trouver accompagnés de Slashers dans les zones de gravité.

Anatomie Modifier

Le Sauteur est un crée à partir d'un corps, fortement modifié. On constate une alopécie aigüe et un splanchnocranium fortement modifié. Une hyperplasie dentaire au niveau des maxillaires est constatée. La mâchoire est retirée. Le thorax et les membres supérieurs ne sont pas modifiés. Les bras portent à eux seul tout le corps. Le Sauteur s'en sert pour se déplacer comme un bipède, relevant l'arrière de son corps et sa queue. Les processus vertébraux sortent du dos et on constate une cyphose. Les membres inférieurs ont disparu et son remplacés par un queue terminée d'une pointe osseuse de 30/40 cm de long. La queue est formée d'intestins, de muscles lisses et squelettiques, et d'une fusion des fémurs, tibias, fibulas, et de certaines vertèbres.

SupplémentsModifier

Le Leaper à une forme améliorée qu'on peut facilement distinguer par sa couleur noire et ses yeux jaunes brillants. Ils sont très résistants.

Etude d'AbernathyModifier

Voici un aperçu rapport du docteur Abernathy, un scientifique étant sur Aegis 7 lors du premier incident :

"Les éclaboussures sur la vitre rendent l'observation délicate. Les jambes du docteur Hogan semblent s'allonger et se lier entre elles avec une partie de ses organes internes pour former un unique appendice semblable à une queue. Son visage est tout à fait méconnaissable et ses mâchoires se déboitent et se remboitent sans cesse. Sa bouche s'agrandit et plusieurs appendices semblables à des mâchoires en sortent. La bouche devient rapidement insuffisante pour expulser ces mutations qui font alors exploser les veines puis le crane du sujet. Il se tient ensuite sur les mains, reposant son poids sur un bras puis l'autre. il fait quelques pas autour de la pièce puis... il me regarde. Oh non, il se dirige vers le conduit de ventilation ! Il tente de détruire le revêtement avec sa queue ! Je dois prévenir les autres !"